Peinture, musique et Céramique / Naqqâshi, musiqi va Sofâlgari

Aujourd’hui, entrons dans l’atelier d’un peintre dont j’aime depuis longtemps le travail, nourri de peinture, de littérature et de musique, comme ce vieux peintre  qu’il considère comme une référence parmi bien d’autres, Eugène Leroy (1910-2000), qu’il a rencontré, vieux déjà.

Peintre du Nord, dans la lignée de Rubens et de ses grandes toiles baroques,  qui disent la vie, le sang sous la peau, l’érotisme des corps et la mort. Matière, dynamisme, accumulation de couches picturales, sans cesse reprises, Eugène Leroy révèle les tensions de la peinture et ses doutes, la chair, ses souffrances et ses joies.

La lumière qui transparait dans ses toiles est aussi présente dans les multiples de Cédric Carré, soit présentés en triptyques, soit isolés. Il fouille lui aussi la peau de la peinture, la triture, la griffe, en rajoute, laisse en attente puis reprend, rarement satisfait, toujours en recherche. Son travail d’année en année suit une épure, non pas de couleurs, celles ci gagnent en nuances, en variétés,en intensité, mais en choisissant plutôt une distance par rapport à la figuration de ses débuts. Sa peinture gagne en souffle, en silence, comme un retrait au monde. Comme si en s’imprégnant de ces visions, on prenait de la légèreté, de la joie et de la sérénité.

 

Loin de vivre à distance, cet artiste y est pleinement. Livres et musique lui apportent des ancrages. Son atelier s’ouvre aux autres, à des musiciens de musique classique pour des petits concerts au dessus de l’atelier ou plus récemment ce concert de bossa nova avec un groupe de jazz dont il est un des chanteurs .

Dans cet atelier si vivant, il y eut aussi  en mai, une exposition aux regards croisés,  entre ses peintures et les céramiques de Virginie Besengez. Celle ci modèle des pièces soignées, aux lignes pures, au choix résolument minimaliste en mono cuisson. Pièces blanches,  belles marmites pour  y laisser mijoter nos rêves et nos pensées.

 

http://carrecedric.fr/galerie.php
http://www.virginiebesengez.fr/


Événement à venir: 29 juin,  Auditorium conservatoire de Tourcoing.

Luz do Sul

Audition publique

Amparo Brabant,  Cédric Carré, Chant,

Olivier Durand, clavier, Jaya Streck, Saxophone 

Marc Tailliez, Contrebasse, David Thomassin, Batterie

Denis Yon, Guitares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *